**À LIRE** Explication simplifiée des changements apportés à la qualification hypothécaire qui seront en vigueur à partir du 17 octobre 2016.

Face aux articles publiés cette semaine dans les médias à travers le pays concernant ces changements, je dois admettre que ceux-ci ont été très mal compris du public. Plusieurs clients/amis m'ont contacté dans les derniers jours en croyant qu'il ne serait plus possible pour eux d'acheter une propriété. Pourtant, C'EST FAUX dans la quasi totalité des cas. Je prends donc un petit instant pour vous résumer les grandes lignes :

1- LA MISE DE FONDS MINIMALE RESTE LA MÊME, SOIT 5%. Ce que la nouvelle règle dit est simplement que pour tous les prêts hypothécaires assurés, donc ayant une mise de fonds inférieure à 20%, nous devrons maintenant qualifier le ratio d'endettement des clients en utilisant un taux 'simulation de crise' au taux affiché de la Banque du Canada. Celui-ci est de 4.64% en date d'aujourd'hui.

*Cette règle est déjà en place depuis plusieurs années pour les hypothèques à taux variable et les termes à taux fixes de moins de 5 ans. La nouveauté est seulement que maintenant même les termes à taux fixes de 5 ans ou + seront visés par la règle.

2- VOTRE TAUX D'INTÉRÊT NE SERA PAS 4.64%, il s'agit d'un taux de qualification utilisé pour s'assurer que vous auriez les reins assez solides pour vous qualifier pour la propriété que vous acheter, même si les taux d'intérêts étaient plus élevés. Si vous qualifier avec ce taux fictif, vous aurez accès aux meilleurs taux en vigueur sur le marché à ce moment, 2.39% pour 5 ans fixe par exemple.

En résumé, c'est seulement le pouvoir d'achat maximal qui a été réduit suite à cette nouvelle règle. Quelqu'un qui pouvait acheter à un prix maximal de 300 000$ avec un taux fixe de 5 ans pourra maintenant acheter à un prix maximal de +- 250 000$ en utilisant la nouvelle formule de qualification.

 

Par Alexandre Quirion Inc.
Laissez-nous un commentaire